Comment parler d’environnement ? Héros/hérauts et communication environnementale

 

Attention

 

Vue la situation sanitaire, le comité d’organisation a décidé que le colloque aura lieu uniquement en distanciel, via une plateforme numérique. Les informations détaillées pour se connecter seront communiquées prochainement. Les propositions de communication scientifique reçues sont en cours d’évaluation ; le programme est, lui-même, en cours de définition.

 

-----------------

Comment parler d'environnement ? Héros/hérauts et communication environnementale

Un colloque organisé les 9, 10 et 11 décembre 2020 en distanciel

 

 

La Terre a-t-elle besoin de héros et de hérauts pour qu'on puisse la sauver, la protéger ?


Des expositions au titre évocateur en passant par les "petits pas" de Nicolas Hulot qui a démissionné le 28 août 2018, à l'antenne d'une radio nationale française France Inter, nous n'avons de cesse de nous trouver confrontés à ce problème crucial : comment communiquer sur la crise environnementale. Ce colloque propose d’analyser les mécanismes communicationnels et les facettes de ce souhait de mobilisation porté par les hérauts, professionnels ou non de la communication et des héros de l’environnement (Schneiter, 2018), héros ordinaires ou activistes écologistes d'une guerre silencieuse.

Anthropocène, zadistes, tenants du “care”, antispécistes, éco féministes, transhumanistes, collapsologues… Notre époque est traversée par des mouvements qui visent différents types de changements, parfois contradictoires. L’avant Covid-19 a vu une montée des préoccupations écologiques dans notre prisme quotidien relativement forte, entre marches du climat et profession de foi des élections municipales. Ceci a impliqué en particulier une partie de la génération dite “Z”. « Réinventer l’humanité » titrait Le monde diplomatique en avril 2020 (Pieiller, p. 12).


Mais dans cet espace public ouvert, aux arènes multiples qui portent des discours environnementaux parfois
différents, qui émerge ? Qui représente ? Qui incarne ? Que sait-on de l’appréhension populaire des porte-drapeaux ?


Quelle chance ont ces adolescents d’aujourd’hui pour porter les messages ? Doit-on chercher la familiarisation,
la popularité, ou la complexité scientifique ? Comment analyser l’éthos (catégorie ancienne, remise à l’ordre du jour par la nouvelle rhétorique et les recherches en analyse du discours, ex. : Maingueneau , Giaufret etc. ) des personnages qui incarnent et portent la parole des mouvements pro (et contre) la protection de l’environnement ?

Alors, comment parler d’environnement ? « A-t-on vraiment besoin de nouveaux héros/hérauts ? » La question que nous posons ouvre un large champ de réflexion, aussi bien sur le contenu et la constitution sémiotique de la communication environnementale que sur un champ plus pragmatique de la persuasion, de la réception et de la circulation des messages.

 

Les thématiques

Les communications pourront éventuellement porter sur les thématiques suivantes, ou être transversales :

• Les récits des héros : comment les figures héroïques sont construites, les modalités de “glorification”, la mise en discours des martyrs (dimension narratologique).

• Les trajectoires des “héros/hérauts”.

• La professionnalisation (comment parlent-ils/elles ?),

• Les héros/hérauts dans la communication stratégique (ONG, associations, entreprises, institutions, think tanks…)

• Les mobilisations spontanées et l’apparition des porte-paroles

• Les critiques et polémiques

• Représentation dans les médias, cultures médiatiques et industries culturelles (cinéma, séries TV, romans, BD et dessins animés, expositions etc.), journalisme (récit des héros de l’environnement)

• Médiateurs humains de non humains (animaux, plantes) : scientifiques, passionnés, etc.

• Influence, e-fluence et influenceurs-seuses en ligne

• Pratiques et discours publicitaires et promotionnels

• Les questions d’incarnation et de popularité

• Les hérauts/héros non humains (animales, plantes)

 

Calendrier / Deadlines/Calendario

Ouverture appel / Call for papers opening / Abertura de las propuestas: 06.08.2020

Envoi limite des propositions de communication / Abstracts Deadlines / Fecha limite de envio de las propuestas : 10.31.2020

Réponses des contributions / Communication acceptance / Respuestas: 11.15.2020

 

 

 

Personnes connectées : 1